Ils arrivent du Soudan en tongs, épuisés et reprennent des forces à Arlon.

301 vues

Cécile Cavalade, Brigite Pétré et une cinquantaine de bénévoles arlonais se relaient pour prendre soin de transmigrants qui arrivent, à Arlon, épuisés, en quelques fois en tongs. Nous sommes allés à leur rencontre.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article